LE SECOND TEMPLE (actuel)

La Saline offre un terrain qui lui appartient, situé autrefois dans les jardins de l'Hôtel-Dieu, en échange du temple endommagé.

En mars 1899, le projet est présenté au Conseil municipal qui donne son accord.

En 1900, le Conseil presbytéral de la communauté protestante demande à la ville de prendre à sa charge la construction du nouveau temple et de devenir ainsi propriétaire du bâtiment.

Le Temple est construit en 1904 ; la ville ne peut prendre cette dépense en charge.

Cependant, elle accorde une subvention au Conseil presbytéral le 23 février 1900 ; les travaux débutent en 1903.

Les plans sont établis par l'architecte Joseph ERNT.

Par l'adjudication du 12 février 1903, les travaux sont attribués à l'entreprise URION de Dieuze pour la maçonnerie et à l'entreprise VEGELI de Kaiserslautern pour la couverture.

La cérémonie solennelle et les festivités accompagnent la pose de la première pierre le 21mai 1903.

Le document intégré dans la pierre d'angle datée de 1903 (à droite de l'entrée), indique les noms des donateurs et des personnes ayant contribué à l'élaboration et à la construction de l'édifice.

 

Après dix-huit mois de travaux, le temple pourvu de son mobilier et de ses orgues est inauguré, le 1er novembre 1904.

Les cloches sont montées le 10 décembre de la même année et l'horloge est placée en 1909.

Comme toutes les cloches de la région, celles du temple ainsi que les tuyaux de façade des orgues sont réquisitionnés en 1917 et partent pour l'Allemagne.

 

Le 11 octobre 1925, deux nouvelles cloches "La Paix" et "La Fraternité" sont hissées au clocher et rythment la vie de la paroisse.

 

Le 28 octobre 1934, la paroisse protestante de Dieuze organise la fête de la Réformation.

Au cours de cette cérémonie, on entonne le "Cantique de MUSCULUS n°215" et le Pasteur PANNIER- SCHLOESING de l'Université de Strasbourg inaugure, au nom de la Société de l'Histoire du Protestantisme français, une plaque commémorative en l'honneur du Pasteur MUSCULUS, théologien, humaniste et grand réformateur, né à Dieuze en 1497.

Cette plaque est fixée au mur, à droite, dans l'entrée du temple.

 

La seconde guerre mondiale endommage gravement le temple.

Le clocher présente des trous béants : l'une des cloches doit même être envoyée à la fonderie pour être réparée.

Vitraux et choeur subissent de gros dégâts.

 

Les archives de la paroisse disparaissent à l'exception des registres de délibérations du Conseil presbytéral.

Le culte ne peut être à nouveau célébré dans le temple qu'à partir des années 1950, après restauration de l'édifice.

 

Le 7 septembre 1997 apporte une animation inaccoutumée au temple : la communauté protestante célèbre le 500e anniversaire de la naissance du Pasteur MUSCULUS !

De nombreuses personnalités locales et étrangères, parmi lesquelles des descendants du Pasteur MUSCULUS, assistent à l'hommage rendu à l'enfant du pays. Culte, exposition et conférence sur la vie de Wolfgang MUSCULUS en font une journée mémorable.

Au cours de la tempête de 1999, le temple subit de nouveaux dégâts ; le clocher ne résiste pas et s'abat avec grand fracas.

Sa reconstruction commence en 2001 et s'achève l'année suivante.

Le 3 octobre 2004, une nouvelle commémoration réunit fidèles et amis pour célébrer le Centenaire du temple.